l'amicale éditions   commander biographie   liens   contact
  news  
Nos publications sont strictement réservées aux membres en règle avec leur cotisation annuelle. Membre adhérent : 14 €, membre effectif : 50 €, ce qui donne droit à des volumes gratuits, pour un montant global, frais d’envoi compris de 36 euro). Les autres volumes peuvent être obtenus moyennant participation dans les frais, comme indiqués.

La bibliographie complète est disponible sur simple demande des membres par envoi d'un


Vient de paraître !





Le Cap d’argent
Facsimilé

"Le Cap d’argent" est un excellent roman d’aventures mais c’est surtout une forte réprobation des conditions inhumaines dans les orphelinats Anglais au 19ième siècle. Le personnel sadique menait une gestion arbitraire dans des instituts qui s’avéraient être de réels "workhouses", permettant à des tiers de profiter du travail d’esclave auquel les enfants étaient obligés. Tel que Flanders le décrit, un de ces scélérats, un Juif, tient de la caricature. Le racisme poussé et l’horreur vécue par les enfants ont conduit les « adaptateurs de texte » à gommer systématiquement les termes anti-juif et les sévices les plus graves, raccourcissant le roman d’1/4 ! Il fallait dès lors réhabiliter la version originale, ainsi que sa traduction, puisque ce fut la version mutilée que proposa NéO en 1984 sous le titre "La malédiction de Machrood".

FR/NL, 15 x 217 mm, 318 p.- 18,00



Vlaamse Filmkens Après-guerre

Vlaamsche Filmkens - 14 / 1951-1952 (FR/NL, 15 x 21 cm, 342 p. - 18,00)
fascicules n°s 149 - 155 - 161 - 164 - 166 - Versions originales et traductions inédites ou corrigées
Les braves gens de Bury Square
L’homme vert
Le retour de Sir Lionel Brent
Le manoir du faucon
Prisonnier de Thunder Manor
Le secret des 3 étoiles à sept branches







Vlaamse Filmkens Après-guerre

Vlaamsche Filmkens - 15 / 195-1953 (FR/NL, 15 x 21 cm, 362 p. - € 18,00)
fascicules n°s 168 - 172 - 176 - 185 - 195 - Versions originales et traductions inédites ou corrigées
La disparition de Monsieur Haes
Le fabuleux destin d’Edward Larkins
Le comte vagabond
Le prisonnier nr. 117
Dangereuses vacances



Etudes Jean Ray

La série Jean Ray illustré - geïllustreerd traite en détail et de manière chronologique des dessinateurs qui ont illustré l'œuvre de l'écrivain. Des dizaines d’artistes ont illustré ou mis en bande dessinée son œuvre. Dans cette série, vous découvrez ces dessinateurs souvent oubliés, et par eux vous en apprendrez davantage sur l’auteur.
Johnny Bekaert et Jean-Louis Etienne dévoilent la vie de ces illustrateurs avec une minutie sans faille. Leurs recherches ont révélé des faits surprenants sur Jean Ray.

Jean Ray illustré - 3

Les illustrateurs du magazine jeunesse Bravo!
Les destructeurs du monde - De vernielers van de wereld / Frits Van den Berghe: Edmund Bell + article sur la place de Jean Ray dans la bande dessinée européenne

FR/NL, 19 x 27 mm, 248 p.- 18,00

Le tome 3 et 4 mettent les dessinateurs de Bravo! en lumière - les tomes 5 et 6 traiteront les éditions d’Averbode. Les tomes suivants iront sur Les Auteurs Associés, Ons Volk, Tintin / Kuifje, ’t Kapoentje / Samedi jeunesse et divers autres magazines et dessinateurs maintenant oubliés.







Fantômes sur la lande sauvage
inédit
Fac similé n° 29

Les éditions d’Averbode poussaient John Flanders à fournir un roman, ainsi en avril 1935 «Spoken op de ruwe heide» vit le jour. Le livre connut un énorme succès et devint un vrai livre-culte. Le roman mettant en scène de jeunes héros, empêtrés dans des aventures dans et au dehors d’un château-orphelinat, où interviennent divers éléments fantastiques.  A signaler tout particulièrement, les scènes horribles et sadiques, avec lesquelles Flanders tenait à souligner les conditions intolérables sévissant dans les orphelinats anglais.

FR/NL, 19 x 27 mm, 470 p.- 18,00





Aux Lisières des ténèbres

Fac similé + commentaires fournies par des membres de l’Amicale
FR, 15 x 21 cm, 232 p. - 18,00



Bande dessinée par Carlos da Cruz
Le Temple de Fer - Harry Dickson

Cette bande dessinée est surprenante à différents niveaux. A première vue, on est surpris par le dessin autant que par le découpage et la mise en page. On est loin de la BD « fast food » ne demandant aucun effort de l’amateur, et somme toute sans susciter de réelle surprise. Rien que le parti pris du noir et blanc en fait un défi. Un noir et blanc qui colle à la profonde noirceur de l’histoire crée par Jean Ray. Un noir et blanc savamment construit au pinceau et à l’encre de chine, rehaussé au crayon gras, avec des passages détaillés dessinés à la plume. L’intervention dans les planches de petits collages et publicités, donne une légèreté qui contraste agréablement avec la noirceur de l’histoire. Le cours du récit est interrompu par de brusques changements, tels que l’inclusion des pages de notes de Tom Wills; ou encore le flashback explicatif dans un style qui réfère aux dessinateurs du 19ième siècle, en particulier à ceux qui ont illustré les romans de Jules Verne.

FR, 15 x 21 cm, 232 p. - 18,00



Edmund Bell, les bandes dessinées par Frits Van den Berghe sur scénario de Jean Ray.

C'est seulement au décès prématuré de Frits van den Berghe, le 23 septembre 1939, que le mystère des auteurs de ces bandes dessinées est levé pour les lecteurs du journal De Dag. Dans un article d'hommage intitulé "A la mort du grand artiste flamand Fritz van den Berghe - Enfance ensoleillée ..." écrit par un certain "John F., son camarade de jeu", le grand peintre expressionniste se trouve en effet formellement mentionné comme le dessinateur des aventures d'Edmund Bell.
Ce John F. n'est personne d'autre que Raymond De Kremer, alias John Flanders, qui a donc écrit le scénario de ces histoires. Frits van den Berghe et John Flanders sont des amis d'enfance et des camarades de jeu, d'autant qu'ils ont été élevés dans la même rue de Gand, le Ham. Ils y ont fait les 400 coups. Ce lien a formé la base d'une amitié durable. Une amitié qui donnera lieu à une collaboration qui rentrera dans l'histoire de la BD.

De man met het witte aangezicht (L'homme au faciès blanc) - De ijzeren tempel (Le Temple de Fer) - Het geheim van Hawk Manor (Le secret de Hawk Manor) - Het mysterie van den witten tijger (Le mystère du tigre blanc) - Misteras + De vernielers der wereld (Les destructeurs du monde).

Edmund Bell, les bandes dessinées par Frits Van den Berghe sur scénario de Jean Ray.
FR/NL, 25,5 x 33 cm, 220 p. - € 28,00